>>> Objectif :

Se perfectionner aux techniques de consolidation des comptes par la résolution de cas complexes portant sur les changements de périmètre, les retraitements et les opérations d’élimination intra-groupe

Rappel des normes de consolidation

• Conversion des états financiers des filiales étrangères
o Du bilan en monnaie locale au bilan en monnaie de consolidation
o Méthodes de conversion (taux de clôture, taux historique)
o Affectation des écarts de conversion

• Maîtriser les retraitements et les opérations spécifiques de consolidation
o Elimination des écritures fiscales (provisions règlementées, amortissements dégressifs, …)
o Elimination des résultats intra-groupe (marge sur stocks, dividendes, …)
o Activation des contrats de crédit-bail, de location-financement
o Le traitement des retraites, La fiscalité différée

• Les incidences des variations de périmètre de consolidation
o Evolution du pourcentage d’intérêt sans incidence sur le périmètre
o Impacts sur la méthode de consolidation
o L’entrée de nouvelles sociétés dans le périmètre et les règles de calcul associées (juste valeur, écarts d’évaluation, écarts d’acquisition/goodwill, …)
o L’acquisition successive de titres : passage de la mise en équivalence à l’intégration globale
o L’incidence des cessions de titres (totales ou partielles)

• Les conséquences des opérations de restructuration à l’intérieur d’un groupe sur la variation du périmètre
o Regroupements de filiales (fusion absorption)
o Cession de titres intra-groupe
o Traitement de l’écart d’acquisition et valeur de l’unité génératrice de trésorerie
o Procédés et tableaux à utiliser
o Contrôles à opérer

• Traiter certains points spécifiques
o Les mises en équivalence "négatives"
o Les intérêts minoritaires "débiteurs"

• Etablissement des états financiers consolidés
o Passage des retraitements aux comptes consolidés

Recevoir la

Haut de page